Kobo by Fnac, les éditions Préludes et leur partenaire Babelio ont le plaisir d’annoncer que l’édition 2020 du concours

« Les Talents de demain »

est emporté par Reine Andrieu avec son roman :

 

L’HIVER DE SOLVEIG

« LES TALENTS DE DEMAIN » CONCOURS D’ÉCRITURE, L’HEURE DES RÉSULTATS A SONNÉ !

 

LIVRES

Le-chant-des-amazones.jpg

Le chant des amazones

L'hiver de Solveig

"Le chant des amazones" existe en format papier ou numérique.

 

La version papier est disponible sur commande dans toutes les librairies

-magasins ou en ligne- et sur la plateforme éditrice BoD (Book On Demand).

La version numérique est disponible sur votre plateforme habituelle et BoD.

"La console des disparus"

gagne le concours

Les Talents de demain 2020

et devient

"L'Hiver de Solveig"

"L'hiver de Solveig" existe déjà en format numérique sur les sites Kobo et la Fnac

 

La version papier sera disponible début février 2021.

 

Il est en pré-commande sur les sites de la FNAC et Préludes.

Article complet

sur le site de

LaclaqueFnac.com

 

Le chant des amazones

Décembre 2015 dans la région toulousaine. Gloria, enseignante et mère de deux enfants vient de perdre son père. En classant des papiers, elle trouve une lettre écrite quatre-vingt-dix ans auparavant. Troublée par sa découverte, Gloria décide d’entreprendre des recherches et se transforme, au gré des événements, en véritable détective. Sa quête de vérité la mène vers des univers insoupçonnés. Dès lors, sa vie commence lentement à basculer. Elle lève peu à peu le voile sur un secret de famille dévastateur. Le passé la rattrape au galop et s’abat sur elle telle une déferlante, emportant au passage les fondations de sa propre vie. Le chant des amazones vous fera voyager de l’Occitanie à l’Amazonie, des années folles à aujourd’hui…

L'hiver de Solveig

Été 1940. Dans la France occupée par les Allemands, les habitants sont contraints de donner gîte et couvert à l’ennemi. À Lignon, paisible bourg du Bordelais, les Lenoir, une famille de notables, doivent héberger Günter Kohler. Passée sa répulsion première, Noémie, la jeune épouse, éprouve une violente attirance pour l'adjudant  qui vit désormais sous leur toit.
Printemps  1946. La guerre est terminée, mais elle a laissé derrière elle son lot de malheurs, et de nombreux déplacés. Parmi eux, une fillette, retrouvée assise sur un banc, dans un village non loin de Bordeaux. Qui est-elle  ? d’où vient-elle ? et pourquoi semble-t-elle avoir tout oublié  ? Justin, un gendarme de vingt-quatre ans, décide de la prendre sous son aile et de percer le mystère qui l’entoure.

 

SUR LE NET

Dès les premières pages on se laisse emporter par cette belle histoire de secret de famille Très belle écriture tout en finesse, le rythme du récit est donné par le cheminement des divers personnages à des époques différentes. Un livre attachant que l'on regrette de quitter et auquel on pense plusieurs jours après l'avoir fini !

Christine

Fnac.com - Le chant des amazones

Des personnages très attachants, une intrigue riche et brillamment orchestrée, qui éclaire un pan encore trop peu connu de l'Histoire de France... L'auteur arrive à mêler avec brio l'histoire, passée et présente, de ses protagonistes et la grande Histoire. Toujours avec finesse et beaucoup d'humanité. Un très beau moment de lecture.

Céline

Bod.fr - Le chant des amazones

Sur fond de secret de famille, on se délecte à la lecture de cette fiction. Pas question de reposer ce livre tant qu'on n'est pas arrivé à la fin. Un vrai "page-turner" qui enchante déjà les lecteurs du Sud-Ouest, dont certains se retrouvent plongés dans leur jeunesse. Roman extrêmement bien documenté. Vous allez voyager tout en retrouvant des lieux familiers.

Cindy

Fnac.com - Le chant des amazones

Quels sont pour moi les critères d’un bon livre ? Quand je suis captivée dès les premières pages et quand je referme la dernière page en me disant que j’aurais aimé que l’histoire continue. C’est exactement ce que j’ai ressenti avec « La console des disparus ». Un roman historique très intéressant mais pas seulement, un roman sur l’amour, sur la résilience, sur l’engagement.... Je recommande vivement.

 

Nathalie D.

Kobo.com - La console des disparus

Le titre, déjà, est accrocheur, annonceur d'émotion et de sensibilité... L'histoire , racontée de façon très originale, à plusieurs voix, par des protagonistes, tous charismatiques, nous fait réfléchir sur la notion de bien et de mal en période difficile. L'auteur nous rappelle que rien n'est jamais blanc ou noir... et que l'homme est faillible... Elle fait preuve d'une profonde humanité et de bienveillance à l'égard ses personnages en ne les jugeant pas sur leurs actes . Elle révèle ce qu'il y a de meilleur en eux à travers leurs actes de bravoure ou leurs faiblesses. C'est aussi un beau roman sur la résilience. Merci pour ce beau moment de lecture qui je pense ne peut laisser indifférent.

 

mls

Kobo.com - La console des disparus

Ce premier roman de Reine Andrieu est un petit bijou. Dès les premières pages j'ai été entrainée par Gloria sur les traces de son grand-père. L'histoire de Gloria, c'est aussi celle de ce début de XXIe siècle et Reine Andrieu réussit dans les pages de son roman à balayer une multitude de sujets sensibles et très divers mais toujours engagés : les syndicats, le rapport au travail, le racisme, le feminisme, l'homosexualité, la fidélité et l'infidélité du couple. Un livre sur les silences aussi qui s'installent au sein de certaines familles, des silences lourds et puissants, comme les témoins d'histoires parfois tragiques. Ce livre est une pépite de l'auto-édition. Un livre à lire et à offrir.

OdysseeLn

Babelio.fr - Le chant des amazones

Une écriture fluide, des personnages attachants, une histoire riche en références culturelles tarnaises, des découvertes surprenantes sur le bagne, quelques réflexions bien senties sur la famille, le couple, la vieillesse... Bref, un super moment de lecture. Quand on referme le livre, on aurait voulu que ca continue... A quand le second ouvrage ? Allez Reine, on l'attend ! 

Catherine D.M.

Facebook.com - Le chant des amazones

Pour faire (très) simple et sans spoiler, "La console des disparus" c'est l'histoire d'une enfant en quête de son identité. C'est un roman polyphonique, aux personnages complexes et attachants, qui nous happe littéralement et ne nous ennuie jamais. C'est un voyage à travers le 20ème siècle avec en point central la 2nde guerre mondiale et sa barbarie. Ce roman nous touche au cœur et à l'âme, ne laisse pas indemne. C'est aussi une réflexion sur le Mal et le dilemme central en période de guerre : devoir envers sa patrie, protection de sa famille et respect des valeurs humanistes. Mais la vraie force de ce roman, c'est sa construction narrative extrêmement originale avec un style à la fois aiguisé et fluide. Reine Andrieu joue avec virtuosité avec le temps et les points de vue narratifs parallèles. L'effet est addictif pour le lecteur ; grâce au jeu polyphonique, grâce aux flashbacks, l’auteur crée une intimité touchante entre le lecteur et le personnage central. C'est magique ! Il me tarde de découvrir le prochain roman de Reine Andrieu, car c'est une auteure confirmée qui a sa place parmi les grands, c'est incontestable ! Je recommande pour tous les amoureux de la littérature française.

Véro

Kobo.com- La console des disparus

BIO

Reine Andrieu naît en 1967. Après une enfance dans l'Yonne, elle rejoint rapidement l'Occitanie, le berceau familial. Initialement diplômée d'une école de commerce, elle reprend des études universitaires pour devenir bibliothécaire, métier qu'elle exerce pendant treize ans dans le Tarn. En 2015, l'opportunité d'aller vivre quelques années en Guyane se présente. Elle décide alors d'écrire son premier roman "Le chant des amazones" qui séduit un public très varié.

Encouragée par ce succès en auto-édition, elle se lance dans l’écriture d’un deuxième roman « La console des disparus » qu’elle propose à un concours « Les talents de demain » organisé par Kobo-Fnac, les Editions Préludes en partenariat avec Babelio. Le titre fait partie des cinq finalistes dont le lauréat sera connu en septembre 2020.

Un troisième roman est en gestation.

 
 

MA FAQ

Pour le lecteur curieux, voici quelques réponses aux questions que l'on me pose le plus souvent :

Est-ce que vous avez un plan ou les idées vous viennent au fur et à mesure ?

Les deux ! J’ai besoin de savoir où je vais, donc j’ai une trame sur laquelle je m’appuie. Je connais la fin mais la manière dont je l’amène vient en cours de rédaction.

Avez-vous toujours des idées ?

Non, il arrive que je bloque sur un chapitre. Je ne trouve pas comment enclencher la suite, pour que l’effet soit optimal. Dans ces cas-là, je laisse passer quelques jours. À un moment donné, la « solution » s’impose à moi d’une manière étonnamment évidente.

Dans ces cas-là, vous n’écrivez plus ?

Si, mais sur un autre chapitre. Ou j’en profite pour relire ce que j’ai fait jusque-là et je corrige, j’essaie d’améliorer. Ou alors je me documente sur les sujets qui alimentent mon histoire. Il n’y a pas vraiment de temps mort !

Combien de temps travaillez-vous par semaine ?

C’est difficile à dire car quand on est dans un processus d’écriture, on réfléchit sans arrêt à l’histoire qui est en cours de rédaction. On vit avec nos personnages en permanence. Même la nuit ! De bonnes idées surgissent la nuit. Donc je "travaille" tout le temps ou presque !

Vendez-vous beaucoup de livres ?

La notion de « beaucoup » est subjective. En auto-édition, il est difficile de vendre « beaucoup » de livres car nous ne bénéficions pas des services d’un éditeur qui s’occupe de notre promotion, diffuse notre livre en librairie etc… Les livres sont imprimés à la demande et cela conditionne énormément l’acte d’achat. Le meilleur vecteur de promotion d’un livre auto-édité, ce sont les lecteurs eux-mêmes. Si les lecteurs -du moins ceux qui ont apprécié le livre- font des commentaires sur les réseaux sociaux, les librairies en ligne, s’ils en parlent autour d’eux ou l’achètent pour offrir, cela booste les ventes, c’est évident. Sans compter bien sûr la promotion que je fais moi-même en ligne. Sans tout cela, une fois le réseau personnel touché, je suppose qu’il ne se passe plus rien... D'où l'importance d'être relayée par les lecteurs bienveillants ! 

Interview dans l'émission "A voix haute"

sur  Radio Octopus, c'est là :

Radio Octopus.PNG
 

CONTACT

Pour entrer en contact avec moi... N'hésitez pas !

Pour suivre mon actu :

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
 
© 2018 par Reine Andrieu
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now